PrésentationHistorique

En 1684, la fille d’un notaire de Voreppe, Catherine Barde, fonde un hospice qui accueille vieillards, pauvres, infirmes et orphelins et assure l’instruction des jeunes filles. L’hospice devient l’un des plus importants de la région.

Au début des années 80 les foyers logements modernes qui accueillent des personnes âgées autonomes coexistent avec des maisons de retraite du type de l’hospice.  Celles-ci ne sont plus à même de permettre une prise en charge de la dépendance croissante des pensionnaires et la délivrance de soins de qualité.

Parallèlement à la médicalisation de certains foyers logement qui hébergent une section de cure médicale le concept de MAPA puis de MAPAD émerge à cette époque. Le statut des MAPAD est finalisé par la circulaire du 13 février 1986. Cette architecture est porteuse du concept de bientraitance. Les nouveaux locaux qui ouvrent leurs portes en septembre 1990 sont directement issus de cette pensée.

L’hospice est devenu la Maison d’Accueil pour Personnes Agées (MAPA) suite à l’arrêté n° 84 2469 du Préfet du département en date du 18 mai 1984 ;
Le 1er septembre 1998, la MAPA passe en direction commune gérée par le Centre Hospitalier de Voiron.
Le 1er janvier 2005 la MAPA devient une EHPAD.

La direction commune s’est agrandie officiellement le 1er août 2012. Désormais elle regroupe le Centre Hospitalier de Voiron, le Centre Hospitalier de Saint Geoire en Valdaine, le Centre Hospitalier de Saint Laurent Du Pont, l’Ehpad d’Entre-deux-Guiers et l’EHPAD de Voreppe.

Par ce biais les établissements signataires ont formalisés leur volonté d’intensifier leurs complémentarités, d’améliorer la qualité des soins, d’assurer la permanence et la continuité des soins aux personnes âgées.¨

Autres établissements


Qualité & Certifications

A visiter

www.hopital.fr, www.fhf.fr

Démarche qualité

En savoir plus